Chômage : + 36 400 en mai

25062009

Parce que la hausse du nombre de chômeurs est un peu moins rapide, « c’est un signe encourageant » proclame Christian Estrosi, le nouveau ministre de l’Economie et de l’Emploi… « Encourageant » pour qui ces 36 400 chômeurs de plus en mai pour la seule catégorie 1 (et + 90 800 toutes catégories de chômeurs confondues) ? La barre des 2,5 millions de chômeurs en catégorie 1 est désormais largement franchie depuis avril déjà, tout comme celle des 3,5 millions toutes catégories.

Quels seront les chiffres à la fin de l’été quand seront connus le nombre de jeunes arrivés sur le marché de l’emploi sans y trouver quoi que ce soit… et le nombre d’entreprises qui attendent l’été pour « dégraisser » ?




Remaniement ministériel : où est passée la Fonction Publique ?

25062009

Plus trace de la Fonction Publique dans la liste des affectations ministérielles… pour la première fois de la Ve république ! Le char de l’Etat sarkozien s’est débarrassé des derniers lambeaux de sa tenue de camouflage : 33 000 postes supprimés en 2010 dont 16 000 dans l’Education Nationale (après le non remplacement de 30 600 fonctionnaires cette année)…

Au fait, le saviez-vous ? Chaque fonctionnaire contribue chaque année à hauteur de 800 € à la compensation des régimes de retraites (auxquels s’ajoutent 300 € pour chaque salarié du régime général). Les deux tiers de cette somme vont aux régimes de retraite des non-salariés, exploitants agricoles, commerçant, artisans. La suppression de plus de 63 000 fonctionnaires en deux ans va donc mettre encore plus en péril ces régimes déjà déficitaires ! Voila ce qui devrait faire plaisir à Hervé Novelli, secrétaire d’Etat au commerce, à l’artisanat et aux PME ainsi qu’au nouveau ministre de l’agriculture Bruno LeMaire…




Remaniement : « Fou du Roi »… et garde rapprochée pour Sarkozy

24062009

Après les ors du château de Versailles, retour à l’Elysée… Nicolas Sarkozy a remodelé son gouvernement. Par un savant jeu de chaises musicales, quelques départs et arrivées, il a resserré et dopé sa garde rapprochée autour de lui, s’accordant avec Frédéric Mitterrand (clairement à droite depuis au moins 1995) un « fou du Roi » pour la galerie. Ne vous inquiétez pas braves gens, vous pouvez partir en vacances, le gouvernement est au travail. Sauf que les vacances vont devoir être « résumées » pour beaucoup de salariés et de retraités. Heureusement, la hausse du SMIC permettra se s’acheter une baguette de pain supplémentaire par jour !




Retraites : les bons conseils d’Alain Minc…

23062009

Commentant le discours présidentiel au Château de Versailles, l’ineffable Alain Minc s’est déclaré favorable à l’allongement de la durée de cotisation… sans toucher aux 60 ans… En effet, déclare-t-il, « la retraite à 60 ans, on l’a déjà grignotée de tous côtés. En France, les statues, on les laisse sur la cheminée et on contourne » ! Administrateur de nombreuses sociétés, conseiller du groupe Lagardère et de François Pinault, ami et conseiller de l’Elysée, Alain Minc sait de quoi il parle…




Retraites et Sécu dans le collimateur

15062009

Brice Hortefeux, ministre du Travail a déclaré dimanche soir qu’il avait trois « pistes » sur la question des retraites : diminuer les pensions, augmenter la durée de cotisation, reporter l’âge de départ à la retraite jusqu’à 67 ans…

Le 15 mai, le Premier ministre François Fillon avait déjà évoqué son « rêve » de « voir la gauche et la droite, les syndicats et le patronat, se rassembler ensemble par exemple pour décider d’une réforme des régimes de retraite portant à 67 ans l’âge de la retraite comme c’est le cas dans les pays nordiques ».

Simultanément, le canon tonne sur la Sécu, dont le «déficit» (fortement accru par les dettes de l’Etat à son égard et les exonérations fiscales) avoisinerait cette année les 20 milliards… ce qui représente environ 5 % de son budget… alors que celui de l’Etat va dépasser les 6% du PIB et les 100 milliards d’euros !.

Annonces trop simultanées pour être sans arrière-pensées !




Résultats des élections : petit tripatouillage…

11062009

Le ministère de l’Intérieur semble s’être ingénié à minorer le résultat obtenu par les listes du Front de Gauche… en présentant la liste « Alliance des Outre-mer », conduite par le communiste réunionnais Elie Hoareau, comme une liste « divers gauche ». Pourtant celle-ci était bel et bien soutenue par le Front de Gauche qui n’a pas présenté de candidats dans cette circonscription. Le score total du Front de Gauche pour les 8 circonscriptions françaises n’est donc pas de 6,05 %. Il est pratiquement de 6,5 % (6, 47 exactement) avec 1 114 872 voix et 5 élus dont Elie Hoareau, arrivé en tête dimanche avec 21, 01 %, juste devant les socialistes (20,26 %).

En vidéo : Jean-Luc Mélenchon, Marie-George Buffet et Christian Picquet analysent les résultats au soir du vote des élections européennes. Cliquer ici.




13 juin : nouvelle journée de mobilisation et de manifestations

11062009

Nouvelle grande journée d’action et de manifestations ce samedi 13 juin en France, à l’appel de l’ensemble des huit syndicats de salariés (CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, UNSA-Solidaires, SUD et la FSU). Alors que la crise a fait entrer l’économie du pays dans une «zone inconnue» selon l’expression employée dans les rangs gouvernementaux, avec au moins 629.000 chômeurs de plus cette année selon les prévisions de l’Unedic, les syndicats veulent faire fléchir le patronat et le gouvernement afin d’obtenir un changement de cap dans la politique économique. Les huit syndicats ont réussi à préserver leur unité et à repréciser leurs revendications dans une déclaration commune datée du 26 mai. Les huit sont ainsi unanimes pour demander au gouvernement de «revaloriser le smic, les minima sociaux, les pensions et les retraites».

Plusieurs rassemblements sont prévus samedi dans nos régions : à Limoges (10 h Place de la République), Saint-Junien (10 h Bourse du Travail), Tulle (10 h Place de Souillac), Guéret (10 h Préfectute), Châteauroux (10 h Place de la République), Bergerac (10 h 30 Place de l’Eglise) et Périgueux (11 h Palais de Justice).




Marie-France Beaufils : Prolonger la démarche de rassemblement

9062009

C’est dans la circonscription Massif Central-Centre que le Front de Gauche réalise son meilleur score en France : 108 311 voix, 8,07 %. Trois départements dépassent les 10 %, l’Allier, la Corrèze et la Haute-Vienne. Conduite par Marie-France Beaufils (PCF), Patrick Charles (ADS) et Patricia Guilhot (PG), la liste recueille 20 000 suffrages de plus que la liste du PCF en 2004 (alors que l’abstention a été supérieure), comme le note Marie-France Beaufils dans son message de remerciements aux électeurs. « Cette démarche d’union, de rassemblement, réalisée sur la base d’un projet politique pour contrer les logiques libérales de l’Europe telles que nous les connaissons, poursuit-elle, a répondu à l’attente de nombreux électeurs. Cette alternative crédible n’a pu trouver sa concrétisation que par la dynamique que nous avons su donner à notre campagne électorale ». « Je suis  convaincue, conclut-elle, que le travail réalisé doit se poursuivre. Les difficultés, la détresse même de la grande majorité des habitants dans cette circonscription nécessitent une action de terrain permanente. Cette démarche de rassemblement doit se prolonger pour que puisse naître un réel espoir de changement. »




La Fédération : « Le combat unitaire pour une alternative sociale et écologique continue »

9062009

Suite aux élections européennes, la Fédération pour une alternative sociale et écologique « partage la déception de celles et ceux qui voudraient une gauche à la hauteur des crises actuelles : malgré les fortes mobilisations des derniers mois, l’UMP reste la première force politique du pays lors des élections européennes. Avec l’ampleur considérable de l’abstention, c’est le signe d’un dysfonctionnement important de la représentation politique, en particulier d’un grave décalage entre la politique institutionnelle et le mouvement social et ses aspirations. »

Le résultat du PS « témoigne de son incapacité à proposer une alternative politique, en particulier en tirant les conséquences de la victoire du Non au référendum de 2005. Celui de la liste Europe écologie manifeste à la fois la forte sensibilité d’une partie substantielle des électeurs aux enjeux écologiques, à la question de la convergence des forces sociales et politiques, ainsi que la recherche d’issues nouvelles à la crise actuelle. A l’échelle de toute l’Europe aussi, la forte progression de l’abstention traduit l’absence de confiance et le sentiment d’impuissance de la population devant l’Union européenne telle qu’elle est. Dans la plupart des pays, les poussées populistes, à droite et à l’extrême droite expriment aussi ce désarroi. »

Face aux crises sociales écologiques, économiques, démocratiques, « des réponses alternatives sont plus que jamais nécessaires. La division de la gauche de transformation sociale et écologiste n’a pas permis de changer le champ politique. »

La fédération s’adresse donc « à toutes les personnes, aux acteurs des mouvements sociaux et aux forces politiques opposées à la droite et indépendantes du PS. Au NPA, au Front de gauche (PCF, PG, GU) à tous leurs militant-e-s comme aux écologistes opposé-e-s au libéralisme, nous lançons cet appel : construisons et portons ensemble un projet d’alternative sociale et écologiste. Pour ne pas subir les crises, ensemble, créons les conditions d’une dynamique politique d’un type nouveau. »

logofdcoul.jpg




Après les Européennes : Une alternative unitaire encore plus nécessaire

8062009

logocoul.jpg
A l’issue du scrutin pour les élections européennes, le Front de Gauche fort de ses composantes politiques essentielles, le PCF, l’ADS, et le Parti de Gauche, remercient les électrices et électeurs haut-viennois qui lui ont apporté leur soutien et leur voix.Dans une déclaration commune, les formations notent qu’en dépit d’une « campagne officielle courte, tronquée et confuse, dans un contexte difficile, sans véritable débat démocratique, où tout poussait à l’abstention, les électrices et électeurs de notre département ont donné au tout jeune Front de Gauche une véritable existence politique avec 10,20% des suffrages et 11739 voix, soit une progression de 2184 voix par rapport aux suffrages obtenus par le PCF en 2004, progression particulièrement sensible à Limoges

L’abstention marque tout d’abord l’ampleur de la défiance des électeurs envers une construction européenne qui se refuse obstinément à entendre les exigences d’une refondation sociale et démocratique de l’Union européenne. L’absence de réelle confrontation démocratique a donné aux électeurs le sentiment que le scrutin européen ne servait à rien, que l’expression du «non» à la constitution européenne était définitivement confisquée.

Le score de l’UMP est à relativiser. Bien que le total des voix réalisées, place la majorité présidentielle en tête du scrutin, il reste que ce résultat est en baisse par rapport à celui réalisé par l’UMP et l’UDF en 2004. En baisse également, le MPF devenu Libertas et le Front National. Il y a bien étiolement des «réserves» de la droite.

Quant au Parti Socialiste, son très net recul confirme et souligne le divorce entre les attentes du peuple de gauche et ses orientations actuelles. Le vote «Vert», tout en témoignant de l’inquiétude de nombreux Français sur les questions écologiques (et qui ne peuvent trouver réponse dans le cadre libéral), a sans doute aussi servi de vote «refuge», de vote par défaut, devant le positionnement du Parti Socialiste.

Dans ces conditions, le seul signe d’espoir à gauche vient des résultats des listes du Front de Gauche. Sa campagne pour changer d’Europe a permis d’ouvrir un débat constructif sur les conditions d’une alternative à gauche. Le Front de Gauche continue de regretter le «cavalier seul» du NPA qui l’a privée d’une dynamique beaucoup plus puissante.

La démarche du Front de Gauche démontre néanmoins qu’il y a décidément une place pour bâtir une gauche déterminée qui, dans le prolongement du mouvement social, œuvre à rendre meilleure la vie de nos concitoyens. »







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA