Voile… masquant

30042010

Le futur projet de loi interdisant “une tenue destinée à dissimuler son visage” (en fait l’interdiction du voile intégral jusque sur la voie publique) prévoirait une amende de 150 € aux contrevenant(e)s ou “un stage de citoyenneté à titre de peine alternative ou complémentaire”. Quant aux autres atteintes aux droits et à la dignité des femmes, c’est sans doute hors sujet !




Mode de scrutin

30042010

«Puisque le peuple vote contre le gouvernement, il faut dissoudre le peuple», disait ironiquement et amèrement le dramaturge allemand Bertolt Brecht.
Le Premier ministre François Fillon s’était prononcé pour un scrutin uninominal à un tour avec 20 % de proportionnelle pour les élections territoriales de 2014. Une façon très pratique d’éliminer toute pluralité ou presque.
Mais ça évolue… On parle désormais d’un scrutin à 2 tours mais sans possibilité de triangulaires. On recherche “cuisinier” de haut “vol” pour faire mieux encore…




L’affaire du voile intégral

28042010

Le Premier ministre François Fillon a annoncé que le texte sur l’interdiction du voile intégral serait présenté début juillet à l’Assemblée nationale.  François Fillon n’a pas précisé si le texte serait examiné en urgence (une seule lecture par chambre). La décision sera prise lors de l’examen du texte en Conseil des ministres, le 19 mai
Les présidents des deux assemblées, Bernard Accoyer et Gérard Larcher, se sont déclarés en faveur d’une procédure normale – deux lectures par chambre -, pour aboutir à « un consensus républicain ».
Bernard Accoyer n’envisage, pour sa part, pas d’adoption avant l’automne.
Interrogé sur la question de la femme voilée verbalisée pour niqab au volant, Bernard Accoyer a jugé que « c’est un fait divers qui n’a pas à prendre une importance considérable ».
Simultanément, l’UMP entend faire adopter par les députés une résolution contre le port du voile intégral. Pour leur part, les députés communistes, républicains et du Parti de Gauche «refusent d’être mêlés à cette manipulation dangereuse» et ne participeront pas au vote. Faisant référence à l’affaire du voile à Nantes, ils dénoncent également «l’instrumentalisation» de cette question qui vise, selon eux «à détourner l’attention des vrais enjeux de société» comme celui des retraites, par exemple.
Lors d’une point-presse mardi, la première secrétaire du PS Martine Aubry s’est prononcée, de son côté, en faveur d’une loi contre le voile intégral, si celle-ci reprenait les recommandations du Conseil d’Etat.




Pour un grand 1er mai unitaire

27042010

L’intersyndicale CGT, CFDT, FSU, Solidaires, UNSA réunie hier à Bagnolet appellent les salariés du privé et du public, les retraités, les jeunes et les privés d’emploi, à réussir un grand 1er mai en manifestant nombreux pour exiger «la priorité à l’emploi, l’amélioration des salaires et du pouvoir d’achat, des garanties pour l’avenir des retraites».
Ces syndicats ont fait connaître leurs exigences en rédigeant «une interpellation commune en vue du Sommet social» et qui reprennent les axes revendicatifs communs portés par l’intersyndicale depuis 16 mois.
«Nous nous opposons à un passage en force gouvernemental qui semble se dessiner sur le dossier des retraites, souligne la déclaration commune. Sur ce dossier, nos organisations ont convenu de poursuivre la réflexion pour des propositions en matière de financement de nos systèmes de retraite».
L’intersyndicale décide de «poursuivre sa démarche unitaire et sa mobilisation» sur ces revendications pour interpeller les pouvoirs publics et le patronat. «Ces mobilisations doivent s’inscrire dans la durée», conclut le texte qui annonce une nouvelle rencontre le 6 mai.




Grèce : la France emprunte à 1,5 %… et lui prête à 5 % voire 6,5 % !

25042010

Comme Angela Merkel, Christine Lagarde sera intraitable à l’égard de la Grèce. Dans une interview au Journal du Dimanche , la ministre de l’Économie estime qu’il ne faut pas être « complaisant » avec Athènes même si la France est « solidaire » : « Nous ne décaisserons pas l’intégralité des sommes tout de suite. Nous le ferons au fur et à mesure des besoins et, en cas de défaut de paiement, nous mettrons aussitôt le pied sur la pédale de frein. » La ministre veut ainsi contrôler étroitement la politique d’autérité qui sera menée par Athènes.
Elle a indiqué que la France va prêter 3,9 milliards d’euros à la Grèce au taux de 5 %. Si une partie des sommes prêtées n’était pas remboursée intégralement, on rajouterait encore 1 % et un complément de 0,5 %, prévoit-elle déjà… L’aide française ne coûtera donc rien au contribuable si la Grèce rembourse les 3,9 milliards prêtés par Paris puisque les intérêts gagnés s’élèveront à 150 millions d’euros… alors que la France a emprunté ces 3,9 milliards d’euros à 1,5 % sur 3 ans, selon les chiffres de la ministre ! Il n’y a pas de petits profits ! Et c’est le peuple grec qui devrait payer la note…




Retraites : consultations dans la Fonction Publique

22042010

La CGT souhaite parvenir à « un niveau de retraite comparable » entre le public et le privé, a déclaré ce matin sur Europe 1 son secrétaire général, Bernard Thibault, avant le début des premiers entretiens au ministère du travail sur la retraite dans la fonction publique.
« Ce que nous voulons, a-t-il dit, c’est parvenir à des niveaux de retraite comparables quels que soient les modes de calcul qu’on utilise dans l’un ou l’autre des régimes«  du secteur privé ou public.
B. Thibault a rappelé que la CGT maintenait sa position du droit à la retraite à 60 ans, tel qu’il existe depuis 1982, et militait pour un niveau de retraite équivalent à 75 % du salaire des dernières années d’activité. Plus globalement, la CGT se prononce pour la prise en compte de la pénibilité, des années d’études, des périodes de précarité pour le calcul des trimestres de cotisations. Pour la question des ressources, elle se prononce pour la mise à contribution de tous les revenus et la remise à plat des exonérations, pour porter de 12 à 18 % la part des richesses créées consacrées au financement des retraites.
Dans la fonction publique, le niveau maximal de retraite est effectivement de 75 %, calculé sur la base des six derniers mois de salaires, mais hors primes, lesquelles peuvent représenter jusqu’à 20 % de la rémunération. Dans le secteur privé, le montant de la retraite de base est de 50 %, calculé sur les vingt-cinq meilleures années de salaire. Retraite de base à laquelle s’ajoutent les retraites complémentaires.




Sécurité : Sarkozy ressort le gourdin

21042010

Complètement en panne dans les sondages, le chef de l’Etat, après la sévère défaite de l’UMP aux élections régionales, tente de «reprendre la main». Son gadget préféré : la «sécurité»… alors qu’il est le « premier flic de France » depuis 8 ans, d’abord comme ministre de l’Intérieur puis comme Président de la République !
Ainsi, hier matin, il a annoncé à Bobigny (Seine-Saint-Denis), lors d’un nouveau discours sur la sécurité, à l’occasion de la prise de fonction du préfet Christian Lambert, que les allocations familiales seraient «systématiquement» suspendues en cas d’«absentéisme scolaire injustifié».
Nouvelle annonce ce matin. Lors d’une réunion politique avec l’UMP, convoquée à l’Elysée par Nicolas Sarkozy, il a été décidé que le gouvernement allait déposer un projet de loi visant à l’interdiction générale du port du voile intégral… contre l’avis du Conseil d’Etat. Lire la suite… »




Retraites : un tsunami de chiffres pour mieux noyer…

15042010

Le Conseil d’Orientation des Retraites (COR) a donc rendu public son rapport : scénarios catastrophe, projections à 40 ans… Un véritable tsunami de chiffres dans lequel il est difficile de surnager ! On nous dit même que sans réforme, il faudrait 2 600 milliards d’euros (selon le Medef repris par Le Monde) pour sauver les retraites en 2050. Pauvre de nous… Pas de parade possible, il va falloir évidemment travailler beaucoup … et gagner beaucoup moins à la retraite. Petit bémol, on oublie simplement de dire que durant la même période et en prenant les projections de croissance du COR, le PIB cumulé se montera à 120 000 milliards d’euros. Le déficit projeté de la retraite n’en représente donc plus que 2,1 % ! Lire la suite… »




Retraites : le projet de loi début juillet en conseil des ministres

12042010

La réforme des retraites fera l’objet d’un projet de loi, qui sera examiné «début juillet» en conseil des ministres. C’est Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force Ouvrière (FO) qui l’a annoncé ce matin, à sa sortie d’un entretien avec le ministre du Travail, Eric Woerth. Un «document d’orientation» comprenant des options sur les réformes possibles devrait voir le jour à la mi-mai. «Un projet plus détaillé» viendrait ensuite «vers la mi-juin», pour établir un projet de loi examiné début juillet en conseil des ministres. Selon ce calendrier, la loi serait «déposée en septembre». Lire la suite… »




Pologne : L’exécutif décimé dans le crash

10042010

Le président polonais Lech Kaczynski, ainsi que plusieurs hauts responsables du pays, ont été tués ce matin dans le crash de leur avion près de Smolensk, dans l’ouest de la Russie, où un deuil national a été décrété, de même qu’en Pologne. La catastrophe est intervenue alors que l’appareil tentait d’atterrir en plein brouillard.
La délégation se rendait à Katyn, près de Smolensk pour se recueillir sur les tombes de 22 000 officiers polonais exécutés il y a 70 ans par la police de Staline.
Les 96 occupants de l’avion présidentiel ont péri. Parmi eux, les six principaux chefs de l’armée polonaise ainsi que le président de la Banque centrale, cinq membres du gouvernement, plusieurs hauts responsables du Parlement, le chef du comité olympique, des députés, sénateurs, représentants des différentes églises et associations, et des historiens.
L’élection présidentielle anticipée devrait intervenir fin juin.
Lech Kaczynski était connu pour ses positions hypernationalistes, en faveur de la peine de mort et contre l’IVG.







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA