Retraites : nouvelle mobilisation intersyndicale le 7 septembre

30062010

Rumeurs de remaniements pour octobre, rebondissements quotidiens de l’affaire Bettancourt (on apprend ainsi, selon le Nouvel Observateur, que l’héritière de L’Oréal aurait versé 7500 euros à l’association de soutien à l’action d’Eric Woerth, une structure visant à aider le ministre dans ses campagnes électorales dans l’Oise), impayable révélation de Frédéric Lefebvre lundi soir sur France 2 (dans les voyages présidentiels, c’est bien le chef de l’Etat qui paye son dentifrice !), etc… même si ça ne sent pas très bon, il ne faut pas oublier l’essentiel : la sévère cure d’austérité qui va nous être imposée !
L’intersyndicale ne s’y trompe pas : une nouvelle journée de mobilisation aura lieu dès la rentrée, le 7 septembre, le jour où débutera à l’Assemblée l’examen de projet de réforme des retraites. Après les deux millions de manifestants jeudi dernier, le front syndical est quasi unanime. FO l’a rejoint. Il ne manque pour l’instant que la CFE-CGC. Des initiatives locales auront lieu en outre le 13 juillet, lors du passage du projet de loi en Conseil des ministres.




Limousin-Palestine et Femmes en noir samedi Place de la Motte à Limoges

30062010

Limousin-Palestine et les Femmes en noir tiendront un stand d’informations ce samedi 3 juillet, place de la Motte à Limoges à 15 h.
L’association Limousin-Palestine, groupe local de l’Association France-Palestine Solidarité a tout juste 10 ans. Les Femmes en noir ont été créées il y a 6 ans.
Les activités de ces deux associations s’inscrivent dans les actions qui sont menées par la Plateforme des ONG pour la Palestine. Elles se focalisent sur la reconnaissance et le respect des droits des Palestiniens, le règlement de la question israélo-palestinienne par une solution politique juste afin que les Palestiniens et les Israéliens vivent enfin en paix au Proche-Orient.
De la deuxième Intifada qui a marqué la révolte des Palestiniens contre la poursuite de la colonisation et l’annexion de leur territoire ,le mépris de leurs droits et du droit international, l’arrogance du gouvernement israélien, malgré les différents accords de paix passés entre le gouvernement israélien et l’Autorité palestinienne, jusqu’au blocus de Gaza, l’histoire de la Palestine a été jalonnée d’évènement tragiques au cours de la dernière décennie : répression de la deuxième Intifada dans le sang, construction du mur de l’Apartheid, massacres à Gaza, guerre israélienne au Sud-Liban et plus récemment l’assaut sanglant de la flotille de la liberté…




Reraites : immenses défilés de contre attaque

24062010

manif2.jpg
Cette journée intersyndicale d’action du 24 juin marquera. Dans les rues de Limoges, on n’hésitait pas à se rappeler 1995. Plus de 20 000 manifestants en rangs serrés, beaucoup de jeunes salariés, de nombreuses entreprises privées : Legrand, Madrange, le BTP, Weston, la SCREG, Valéo, Renault Trucks, Copirel, la clinique des Emailleurs, Géant casino et ceux du commerce et des services, le Livre, etc. Et puis aussi les pompiers, les enseignants, les cheminots (même FO), la Santé, les agents territoriaux, ceux de la Ville de Limoges, la Sécu, l’Energie, le conseil général, les Finances publiques, les inspecteurs du Travail, etc.
Egalement présents, les partis de gauche étaient (PC, PS, ADS, NPA, Parti de Gauche, Verts). Une très belle riposte qui n’est sans doute qu’un début.
manif6.jpgmanif5.jpgmanif4.jpgmanif3.jpgmanif7.jpgmanif1.jpg
A noter, la Condédération Européenne des Syndicats (CES) appelle à une journée européenne d’action le 29 septembre, partout en Europe, sous la forme de manifestations et d’arrêt de travail. En même temps à Bruxelles sera organisée une euro-manif. Cet appel fait suite à la mobilisation de la mi-mai 2009 qui avait rassemblé environ 200 000 manifestants en quatre euro-manifs dans les villes de Berlin, Bruxelles, Madrid et Prague. Il s’agit cette fois, dans le contexte de la crise européenne et de la multiplication des plans d’austérité, d’une journée de mobilisation dont la forme est inédite puisqu’il s’agit d’une manifestation en un lieu central, Bruxelles, appuyée par des manifestations et arrêts de travail partout en Europe. Cette journée s’inscrit dans le processus de mobilisation en œuvre dans de nombreux pays européens, qui en ce début d’été passe par des grèves générales ou interprofessionnelles et des manifestations comme en France aujourd’hui, demain en Espagne et en Italie, en Grèce le 29 et qui devrait connaître un nouveau développement en septembre.




Double charrette à France Inter : Stéphane Guillon et Didier Porte virés !

23062010

Le PDG de Radio France Jean-Luc Hees l’annonce lui-même ce matin sur le site internet du Monde : l’humoriste Stéphane Guillon est viré de la matinale de France Inter.
De son côté, dans un communiqué adressé à l’AFP, l’humoriste du jeudi, Didier Porte, annonce qu’il est licencié…
Dans sa dernière chronique de la saison radiophonique ce matin sur France Inter, Stéphane Guillon laissait entendre qu’il n’était pas encore fixé sur son sort : « voilà, c’est ma dernière chronique, enfin je crois, j’essaie de deviner les choses par moi-même. C’est la nouvelle mode, ici personne ne sait rien », lançait l’humoriste.
A écouter : La dernière chronique de Stéphane Guillon




Réforme des retraites : très nombreuses manifs jeudi

22062010

Pour combattre le projet de réforme des retraites, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA appellent l’ensemble des salariés, des retraités, des privés d’emploi et des jeunes à participer massivement à la journée nationale de grèves et de manifestations de ce jeudi 24 juin.
L’intersyndicale se réunira à nouveau le 29 juin pour faire le bilan de cette journée d’action, décider des initiatives et mobilisations possibles pendant l’été et à la rentrée.
De très nombreuses manifestations sont prévues dans tout le pays et notamment dans nos régions :
Corrèze
: à Brive (10 h – Place Thiers), Tulle (15 h – Cité administrative), Ussel (15 h – Place de la République), Pompadour (14 h – Château)
Creuse : à Guéret (10 h 30 – Gare SNCF)
Haute-Vienne : à Limoges (10 h – Place de la république)
Dordogne : à 17 h à Périgueux (Palais de Justice), Bergerac (Palais de Justice) et Sarlat (Place Grande Rigaudie)




Affaire Bettencourt : Règlement de « comptes » à OK L’Oréal ?

22062010

Sanglante bataille d’héritage entre une mère et sa fille, écoutes téléphoniques, comptes à l’étranger rapatriés à toute allure, financements de campagnes électorales, un ministre qui annonce la démission prochaine de son épouse qui gérait une partie du magot… la saga Bettencourt prend des allures de western. Et si ce n’était qu’un épisode avant la main-mise de Nestlé sur L’Oréal ? Le groupe suisse pourrait bien… boire du petit lait ! Reste à trouver qui sont le bon, la brute et le truand…




Gaza : L’appel de Stéphane Hessel

21062010

Stéphane Frédéric Hessel est un diplomate, ancien ambassadeur, il a participé à la rédaction de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme à l’issue de la seconde guerre Mondiale. Il y avait combattu comme résistant français et agent du BCRA. Né en Allemagne, il obtint la nationalité française en 1937.
Dans un article au Hufftington Post, il revient sur l’assaut des commandos israléliens et condamne le « gouvernement criminel » de Tel-Aviv :
«L’attaque illégale et immorale d’Israël contre le convoi d’aide humanitaire de la Flottille de la Liberté, qui a fait au moins neuf morts et des dizaines de blessés, a, à juste titre, stupéfié le monde. Le convoi entièrement civil de 6 bateaux transportait plus de 10 000 tonnes d’aide humanitaire cruellement nécessaire, et près de 700 citoyens de 40 pays. La Flottille était une tentative ambitieuse de briser le siège imposé par Israël depuis 2007 à 1,5 million de Palestiniens de la bande de Gaza occupée. Avec à son bord d’éminents parlementaires, chefs religieux, écrivains, journalistes, un Prix Nobel de la Paix et un survivant de l’Holocauste, le convoi humanitaire visait non seulement à fournir des secours à Gaza ; il cherchait à attirer l’attention internationale sur la crise humanitaire imposée aux habitants de Gaza et sur l’impératif d’y mettre fin. Il est indéniable que ce dernier objectif a réussi, mais avec des conséquences tragiques. Lire la suite… »




France Inter : Philippe Val fait le ménage…

21062010

Ecoutez la différence… A la rentrée, on ne devrait plus entendre «Esprit critique» de Vincent Josse, «Et pourtant elle tourne» de Jean-Marc Four (qui l’a appris par la presse !)… Non plus les émissions hebdomadaires du soir et du vendredi, six producteurs sont remerciés: «Allô la planète»de Eric Lange, «Parking de nuit» de Sophie Loubière, «La Nuit comme si» de Sylvie La Rocca, «Dormir debout» de Philippe Debrenne, «Nocturne» de Brigitte Palchine et «Au clair de la lune» de Marjorie Risacher.
Les journalistes deFrance Inter ont voté une motion de défiance pour « exprimer leur colère face aux choix et aux méthodes de Philippe Val dans la confection de la grille de programmes de septembre prochain ».
Dans un communiqué, le syndicat national des journalistes de Radio France disent « s’inquièter de l’ampleur des changements projetés et considèrent qu’à ce jour le lien de confiance indispensable entre la rédaction et la direction a été rompu ».




Retraites : La bataille n’est pas terminée… Premier rendez-vous le 24 !

17062010

«Pas question de renoncer au projet» Vingt-quatre heures après avoir annoncé l’avant-projet de loi sur les retraites, le ministre du Travail, Eric Woerth a affirmé ce matin que le gouvernement ne reviendra pas sur le recul de l’âge légal de la retraite à 62 ans.
Une mesure pourtant désapprouvée et qualifiée d’injuste par une majorité de Français, selon un nouveau sondage paru ce matin.
Bernard Thibault a qualifié le projet gouvernemental de «recul social sans précédent» et estimé que «tout va dépendre de la réaction des salariés» avec un premier rendez-vous le 24 juin. «La plupart des organisations syndicales partagent le caractère très néfaste du projet de réforme», a-il dit, en appelant «tout le monde à être dans la rue et en grève le 24 juin», journée d’action interprofessionnelle organisée par l’intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-Unsa-FSU-Solidaires.
«La bataille n’est pas terminée», prévient le PCF. Pierre Laurent, qui devrait succéder ce week-end à Marie-George Buffet, a déclaré que «la bataille n’est pas terminée car on voit bien que l’opinion publique est très largement opposée à ça». «On va vers un renforcement assez dramatique des inégalités devant le droit à la retraite». Invité de France 2, Marie-George Buffet a de nouveau dénoncé «la parodie de négociation» qui a précédé l’annonce du projet, regrettant qu’on n’ait «tenu aucun compte de nos propositions».
Pour Jean-Luc Mélenchon PG) : «Aujourd’hui est jour de tristesse et de colère. La fin de la retraite à 60 ans c’est la fin d’un monde», lance-t-il dans un communiqué. «Le moment venu, au pouvoir, la gauche devra annuler toutes ces mesures injustes et rétablir la retraite à 60 ans».
Le PS fustige une «réforme irresponsable» et «la plus injuste» de Nicolas Sarkozy. Martine Aubry estime que «le report de l’âge de départ à 62 ans est une mesure idéologique qui ne règle pas les problèmes du financement des retraites». Elle a annoncé que le PS sera aux côtés des organisations syndicales et va combattre le projet et proposer sa réforme.
Son prédécesseur à la tête du PS, François Hollande, estime que «c’est la réforme la plus injuste qui a été arbitrée par le président de la République». Selon lui, Nicolas Sarkozy a «choisi de faire payer les pauvres et ceux qui ont commencé à travailler tôt»
Pierre Cours-Salies (FASE) rappelle que deux à trois mois avant le vote NON au Traité constitutionnel, en 2005, la plus grande partie de la presse prédisait un échec. Les chances de gagner ne manquent pas. Il nous faut donc poursuivre et amplifier la dynamique autour de l’appel unitaire «Faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites».




FASE : 3 textes pour une nouvelle phase

12062010

L’Assemblée générale de la Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE) a adopté plusieurs textes importants le week-end dernier lors de son assemblée générale (106 délégués venus de 35 départements) :
- sur sa démarche et son identité : FASE : 3 textes pour une nouvelle phase dans Actu pdf fasepourquoi.pdf
- sur l’actualité politique : pdf dans Actu quefaire.pdf
- et sur son fonctionnement : pdf charte.pdf







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA