« Sécurité » : H. Morin et F. Amara toussent…

31082010

Après François Filon, plusieurs membres du gouvernement commencent eux aussi à se pincer le nez lorsqu’on évoque devant eux la politique dite « sécuritaire »…
Même Bernard Kouchner s’est risqué à « penser » un moment à démissionner (sic). Hervé Morin, lors de l’université d’été du Nouveau Centre est allé jusqu’à critiquer les discours de « la haine, de la peur et du bouc-émissaire ». Fadela Amara, étrangement silencieuse jusque là, a fustigé ouvertement « la surenchère Hortefeux ».
Aucun n’a toutefois annoncé son intention de quitter le gouvernement… à moins que certaines ne préparent en fait que leur sortie lors du prochain remaniement annoncé pour l’automne ?




Roms : une vraie riposte citoyenne samedi Place de la République

31082010

Comme dans une centaine d’autres villes en France, une manifestation aura lieu ce samedi à 14 h Place de la République à Limoges, à l’appel d’une quarantaine d’associations, de syndicats et de tous les partis de gauche (dont ADS) pour dénoncer les propos et pratiques xénophobes du pouvoir à l’égard des Roms comme des autres minorités. Une vraie riposte citoyenne.
Lors d’une conférence de presse ce matin à la Maison du Peuple, ces organisations ont condamné « la casse de toutes les solidarités mises en place au fil de son existence par la République ». « Pour cacher l’enrichissement scandaleux de leurs amis aux dizaines de millions de citoyens qui craignent pour leur niveau de vie, pour l’avenir de leurs enfants, poursuit la déclaration, le Président de la République et ses affidés attisent la peur et la haine : la peur des Roms, la peur des étrangers,, la peur des jeunes,…
A qui le tour ? Les pauvres ? Les chômeurs ? Utiliser la haine, utiliser la peur étaient l’apanage d’une certaine époque que nous ne pensions plus revoir. Nous ne pouvons pas nous taire ».

A écouter : La Marseillaise interprétée par Django Reinhardt et le Hot Club de France
A lire : Le texte de l’appel et la liste des signataires Roms : une vraie riposte citoyenne samedi Place de la République dans Actu pdf facelaxnophobie3008.pdf




Chômage : 4,2 millions de personnes touchées… mais Mme Lagarde est contente !

26082010

Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi, sans aucune activité en France métropolitaine a baissé de 0,5% en juillet. Ce chiffre représente 14.400 personnes.
Pas de quoi trop se réjouir : si l’on additionne les chômeurs sans activité et ceux qui ont une activité très réduite, plus de 4,2 millions de personnes sont concernées dans toute la France (+ 8,1 % en un an).
Parmi l’ensemble des demandeurs d’emploi, le nombre d’hommes augmente de 0,2% en juillet et le nombre de femmes de 0,1%. Chez les moins de 25 ans, il est en baisse de 0,2% en juillet. Le nombre de ceux de 25 à 49 ans stagne sur un mois et celui des 50 ans et plus s’accroît de 1,1%. Sur l’année, tous ces chiffres sont en hausse.
Ceci n’empêche pas Christine Lagarde de se réjouir de la tendance !




La chasse aux Roms : Fillon se pince le nez…

25082010

sarkorom.jpg
A l’issue d’une réunion à Matignon sur le thème des Roms, le chef du gouvernement a indiqué hier que «la lutte contre l’immigration irrégulière ne doit pas être instrumentalisée de part et d’autre. La tradition humaniste de la France va de pair avec le respect de ses lois par tous ceux qui se trouvent sur son territoire».
Brice Hortefeux (Intérieur), Eric Besson (Immigration), Pierre Lellouche (Affaires européennes) assistaient à cette réunion  ainsi que le directeur de cabinet de Michèle Alliot-Marie (Justice).
Il est «du devoir de l’Etat d’assurer le respect de la légalité républicaine», insiste encore François Fillon qui affirme que «les actions entreprises cet été sont conformes à la législation française et européenne. La très grande majorité des reconduites dans les pays d’origine sont volontaires».
Un peu plus tôt mardi, l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin avait réclamé une intervention du chef de la majorité pour corriger une «dérive droitière» du gouvernement. Raffarin a notamment appelé Fillon à «prendre la parole pour expliquer les valeurs d’équilibre d’une majorité qui doit avancer avec son cerveau droit mais aussi son cerveau gauche» ! 
La déclaration du François Fillon intervient alors même que le Conseil de l’Europe a dénoncé mardi «une évolution particulièrement négative» de la France sur ce sujet. La commission européenne contre le racisme et l’intolérance (Ecri) est ainsi «profondément préoccupée» par le traitement envers les Roms migrants en France et «exprime sa déception face à cette évolution » selon un communiqué publié à Strasbourg.




Retraites : Vers une grande journée de lutte unitaire le 7 septembre

24082010

L’intersyndicale unitaire CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires et UNSA s’est réunie hier au siège de la FSUdans le cadre de la préparation de la journée du 7 septembre. Elle a adopté une déclaration commune : Retraites : rien n’est joué ! Le 7 septembre, imposons nos revendications ! ». Bien que s’associant à cette journée de grèves et de manifestations, FO n’a pas signé le texte, prétextant qu’il n’exigeait pas le retrait du projet gouvernemental.
Les 7 organisations syndicales notent que «les multiples initiatives qui ont ponctué l’été, montrent la détermination des salariés à faire entendre leurs revendications et leurs propositions concernant le projet de réforme des retraites dont le contenu est injuste et inacceptable».
Au moment où ce projet va être examiné par le parlement, les organisations syndicales rappellent leur ferme opposition à celui-ci : «Cette réforme ne répond pas aux enjeux actuels. Les questions d’emploi notamment pour les jeunes et les seniors, celles des inégalités hommes-femmes, de la pénibilité, d’un financement durable appuyé sur une autre répartition des richesses produites, non seulement ne sont pas traitées, mais font porter à plus de 85% les efforts sur les salariés.
La remise en cause des 60 ans avec le report à 62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes, ceux ayant des carrières chaotiques et incomplètes, en particulier les femmes».
Les organisations syndicales considèrent aujourd’hui que «rien n’est joué» et appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités «à poursuivre la construction d’une mobilisation de grande ampleur et à faire du 7 septembre prochain une journée massive de grèves et de manifestations».
Les organisations syndicales se réuniront dès le 8 septembre pour analyser la situation et décider des suites unitaires à donner rapidement à la mobilisation.




La politique xénophobe de Sarkozy : les condamnations se multiplient

24082010

Après les vives critiques à l’ONU, plusieurs hommes d’Eglise et dirigeants politiques (notamment dans les rangs de la majorité) ont ajouté leur voix aux critiques contre la violence de la politique dite «sécuritaire» du gouvernement, particulièrement à l’égard des Roms. Un prêtre lillois a ainsi décidé de renoncer symboliquement à sa médaille de l’Ordre national du mérite. Benoit XVI a adressé un message à peine voilé aux autorités françaises. Quant à Yannick Noah, le Français préféré des Français, il estime qu’il est toujours plus simple de «taper sur les plus démunis», sur des gens «qui ont déjà tellement peu» et qui «sont déjà en détresse». Yannick Noah a appelé le gouvernement à être «plus sensible à tous ces banquiers qui se sont fait des milliards en pleine période de crise». «On ne doit pas être du même monde avec ces gens du gouvernement, qui sont assez fiers, en plus», a-t-il poursuivi, ajoutant toujours à propos des Roms, «Moi, humainement, j’aurais plus tendance à leur tendre la main plutôt qu’à leur donner un coup de pied au cul». Le 4 septembre, dans toute la France (à Limoges, à 14h Place de la République), à l’appel de nombreuses organisations, des manifestations sont prévues sur le thème : « Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité fraternité ».
« Depuis trois mois, c’est une guerre que cette communauté subit ». Arthur Hervet, prêtre lillois, a renvoyé sa médaille du Mérite. « J’ai réfléchi très longuement pour savoir si je pouvais accepter ce grade de Chevalier de l’Ordre national du Mérite » a-t-il expliqué à ses fidèles. « Aujourd’hui, M. le ministre (de l’Intérieur), je déclare forfait. Je n’ai plus de force, si ce n’est de pleurer », a ajouté ce prêtre de 71 ans, allant même jusqu’à « prier » pour que Nicolas Sarkozy ait une « crise cardiaque » , avant de regretter ses propos.
Plusieurs autres hommes d’Eglise ont eux aussi fait entendre leur désaccord. « Les discours sécuritaires qui peuvent laisser entendre qu’il y a des populations inférieures sont inacceptables » a dénoncé dans un communiqué l’archevêque d’Aix et d’Arles (et ancien évêque de Limoges), Mgr Christophe Dufour, en demandant « le respect des personnes et de leur dignité, dans le cadre de la loi française ».
Le malaise semble même croître entre le chef de l’Etat et l’électorat catholique. Plusieurs observateurs font état d’une « fêlure » provoquée à la fois par les affaires politico-judiciaires (affaire Woeth-Bettancourt) et les discours xénophobes.
Ils étaient 61% en août 2009. Aujourd’hui, seuls 47% des catholiques pratiquants se disent satisfaits de l’action du président de la République. Cette enquête de l’IFOP est symptomatique du « malaise » entre Sarkozy et les catholiques – selon le terme de l’hebdomadaire catholique La Vie. Le directeur de la rédaction Jean-Pierre Denis écrit dans son éditorial que « le fossé se creuse » entre le chef de l’Etat et « une base catholique qui n’apprécie ni les affaires d’argent, ni les effets de manche xénophobes ».
Le député UMP Etienne Pinte, l’un des porte-voix de l’électorat catholique dans la majorité, va dans le même sens : « Pour tout chrétien, il y a des limites au-delà desquelles cette espèce de chasse à l’homme que nous vivons est insupportable ». Christine Boutin, figure de l’électorat catholique de droite, fait elle état d’une « fêlure » entre sa formation, le Parti chrétien-démocrate, et l’UMP, qu’un « certain nombre d’adhérents » souhaiteraient quitter.
Un désamour d’autant plus frappant que les catholiques pratiquants – qui représentent 15% de l’électorat – avaient voté majoritairement pour Nicolas Sarkozy en 2007 et s’étaient montré satisfaits de son début de mandat, marqué notamment par le discours de Latran qui réaffirmait « les racines chrétiennes » de la France.
Vives critiques à l’ONU
La France avait été clouée au pilori mercredi et jeudi dernier par les experts du Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’ONU (CERD). Les déclarations du Président Sarkozy constituent, selon un expert, « une incitation à la haine ». La France est confrontée à une « recrudescence notable du racisme et de la xénophobie », a affirmé l’expert togolais Kokou Ewomsan.
Concernant les gens du voyage, dont le nombre est estimé à quelque 400.000 personnes à 95 % françaises, certains ont dénoncé le système d’attribution de visas de circulation tous les trois mois. « Le carnet de circulation nous rappelle l’époque de Pétain », a affirmé Waliakoye Saidou (Niger). La question du renvoi des Roms de Roumanie, dont plus de 40 camps ont été démantelés en 15 jours, a été évoquée à plusieurs reprises. « Comment comprendre que les Roms (…) puissent être extradés comme s’ils n’appartenaient pas à l’Union européenne ? » s’est interrogé l’expert algérien Nourredine Amir. Sur la déchéance de la nationalité, le Turc Gun Kut a déclaré : « Je ne comprends pas ce que c’est qu’un Français d’origine étrangère. Je me demande si cela est compatible avec la Constitution. » Le CERD doit conclure sa session le 27 août par une série de recommandations à la France.







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA