• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Retraites : les femmes au premier rang

8102010

jacqueline.jpg  Dans une contribution au Forum de L’Echo, Jacqueline Lhomme-Léoment, conseillère régionale ADS en Limousin, revient sur les raisons spécifiques qu’ont les femmes pour participer à la lutte contre le report de 2 ans du départ à la retraites.

Lire :  Retraites : les femmes au premier rang dans Actu pdf forumjll.pdf




Le FMI confirme que le recul de 2 ans de l’âge de la retraite équivaut à une baisse de 15 % des prestations… et approuve !

7102010

Le Fonds monétaire international a publié hier un rapport passionnant… Le texte affirme qu’un recul de l’âge de la retraite est préférable à une baisse des pensions…pour convenir aussitôt que cette hausse de deux ans de l’âge légal de la retraite « est à peu près l’équivalent d’une réduction des prestations de 15% et produit des effets budgétaires semblables à un relèvement de deux points de pourcentage dans les cotisations »… Le rapport du département des Affaires budgétaires du FMI poursuit tranquillement ainsi : « Le relèvement de l’âge de la retraite doit être accompagné de mesures pour limiter la générosité des programmes de retraite anticipée (…) Il sera également important de resserrer les conditions d’attribution de pensions pour handicap » ! Eric Woeth a sans doute apprécié ce soutien… Rappelons que le directeur général de l’institution, Dominique Strauss-Kahn, s’était déclaré sur France 2 en mai favorable à un ajustement de l’âge de la retraite «en fonction de l’espérance de vie et de la pénibilité du travail», précisant qu’il n’avait pas « de dogme » de la retraite à 60 ans…

 




Grèves reconductibles : RATP, SNCF, Transports urbains, Energie, Chimie, Ports et Docks, Routiers, Télévision…

6102010

En France, désormais, quand il y a une grève, ça ne se voit pas… Nicolas Sarkozy va peut-être regretter d’avoir prononcé un jour ces mots ! Les syndicats de cheminots se sont mis d’accord sur le principe d’une grève reconductible à partir du 12 octobre. La décision a été prise cet après-midi lors d’une réunion de la CGT, de l’Unsa, de Sud-Rail et de la CFDT-Fgaac.Les trois autres syndicats, FO, CFTC et CFE-CGE, s’étaient déjà prononcés mardi pour un mouvement reconductible contre le projet de loi qui prévoit le passage de l’âge légal de la retraite à 62 ans. C’est en AG  à partir du 13 au matin que les cheminots décideront du caractère reconductible de ce mouvement. Des préavis reconductibles ont également été déposés à la RATP et dans d’autres réseaux urbains. La fédération CGT de l’Energie a aussi annoncé aujourd’hui le prochain dépôt d’un préavis de grève illimitée dans les 140 entreprises électriques et gazières, dont EDF et GDF Suez. Le mouvement de grève reconductible à partir du 12 octobre s’étend également aux transports ubains de nombreuses villes, à la Chimie notamment dans les raffineries, aux Ports et Docks, aux routiers, à France Télévision,…

A la veille de l’examen du projet sur les retraites par le Sénat, l’intersyndicale nationale (CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC, FSU, Solidaires et Unsa) s’est réunie lundi au siège de la CFE-CGC pour tirer le bilan de la mobilisation de samedi, la troisième en moins d’un mois. Un bilan positif, l’intersyndicale parlant de « formidable succès partout en France ». « Confronté à cette mobilisation qui s’amplifie, le gouvernement reste campé sur son intransigeance. Il préfère le mépris au dialogue, il commente les chiffres de manifestants plutôt que de répondre à leurs inquiétudes et exigences », déplorent les syndicats. L’intersyndicale a appelé à « élargir le mouvement par des initiatives dans les territoires » et « des interpellations des parlementaires ». FO n’est pas signataire du texte commun aux sept autres syndicats. Mais la centrale de Jean-Claude Mailly a indiqué se joindre à la mobilisation du 12 octobre. Bernard Thibault (CGT) a qualifié la mobilisation de « mouvement exceptionnel » qui « s’est installé dans le pays », prédisant « une crise lourde » si le gouvernement persiste. Selon lui, « il y a une véritable détermination à ne pas laisser passer ce recul social ».




Retraites : Pourquoi pas un referendum !

5102010

Le groupe socialiste et le groupe communiste/Parti de gauche (CRC-SPG) au Sénat ont déposé mardi à l’ouverture de la séance une motion référendaire sur la réforme des retraites, qui vise à demander l’organisation d’un référendum sur cette question.La séance, qui était consacrée à l’examen des conclusions de la commission mixte paritaire (CMP, 7 sénateurs, 7 députés) sur le projet de loi sur le dialogue social dans les très petites entreprises (TPE), a été interrompue pour procéder à l’appel nominal des signataires de la motion, qui sera défendue en séance ce mercredi.Auparavant la présidente du groupe CRC-SPG, Nicole Borvo Cohen-Seat, avait dans un rappel au règlement demandé au président du Sénat Gérard Larcher de s’engager à laisser le débat sur le projet de loi de réforme des retraites – qui doit démarrer dans l’après-midi – à aller à son terme. Les sénateurs de ce groupe assistent à la séance ceints de leur écharpe tricolore.
« Nous comptons sur vous pour ne pas suivre la voie de votre collègue à l’Assemblée nationale et permettre le respect du règlement du Sénat, rien que le règlement, tout le règlement », a déclaré Mme Borvo.
Contrairement à l’Assemblée nationale, le règlement du Sénat ne comporte pas de « temps programmé » permettant de limiter la discussion des amendements d’un projet de loi.
Près de 1.200 amendements ont été déposés sur le projet de réforme des retraites au Sénat. Le débat est prévu pour durer jusqu’au 15 octobre mais M. Larcher n’a pas exclu la possibilité de séances supplémentaires. Chiche !




Retraites : nouvelle étape en famille demain dans les rues

1102010

manif.jpg

Nouvelle forme demain dans la mobilisation contre la « réforme » des retraites avec une journée de manifestation en famille un samedi.Façon pratique d’illustrer concrètement le dernier sondage TNS-SOFRES sur la cote de popularité de l’équipe Sarkozy-Fillon : 26 % pour le premier et 34 % pour le second ! Profitons-en!




Débat : Faire enfin du neuf à gauche et de la politique autrement

1102010

jpp.jpg   Notre ami Jean-Pierre Poumérouly  s’est exprimé hier dans le cadre du « Forum » de l’Echo sur la situation politique actuelle et les responsabilités devant lesquelles les forces de gauche se trouvent placées. Il y évoque notamment, outre le mouvement social actuel,  la démarche entreprise par le Front de Gauche de mettre en chantier un «programme partagé» ainsi que la récente rencontre entre le PCF et le PS.

Pour lire cette contribution, cliquer ici : Débat : Faire enfin du neuf à gauche et de la politique autrement dans Actu pdf jpp.pdf







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA