• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Egypte : nouvelles manifs contre Moubarak et son régime

29012011

Le soulèvement populaire se poursuit. Des dizaines de milliers d’Egyptiens se sont encore rassemblés aujourd’hui dans les rues du Caire pour réclamer le départ d’Hosni Moubarak, indifférents aux promesses de réformes et de remaniement gouvernemental formulées la veille par leur président qui s’accroche au pouvoir. Sortant pour la première fois de son silence, Hosni Moubarak avait annoncé vendredi soir dans une allocution télévisée la dissolution du gouvernement et la formation d’un nouveau cabinet. Accusant les manifestants de tenter de déstabiliser l’Egypte, il a souligné qu’il n’ »hésiterait pas à prendre toute décision garantissant sûreté et sécurité ». Le chef du Renseignement égyptien Omar Souleiman a d’ailleurs prêté serment en tant que vice-président, premier poste du genre depuis que le président Hosni Moubarak a pris le pouvoir en 1981.

Le président égyptien, âgé de 82 ans, a promis des réformes sans les détailler, notant simplement que « nous aspirons à plus de démocratie, plus d’efforts pour combattre le chômage, la pauvreté et la corruption ».

Lire la suite… »




Cantonales : accord ADS-Terre de Gauche en Haute-Vienne

29012011

Comme ADS le souhaitait (cf notre post du 21 décembre titré « La gauche de transformation sociale doit pouvoir se retrouver »), un accord est intervenu pour les prochaines cantonales entre les formations de Haute-Vienne Terre de Gauche et ADS. Voici le texte du communiqué commun :

« A l’approche des élections cantonales de mars 2011, Haute-Vienne Terre de Gauche (PC, NPA, PG, Alternatifs), et ADS (Alternative Démocratie et Socialisme), se sont rencontrés. Des divergences ont été constatées, LGV Limoges Poitiers, participation à l’exécutif départemental… Toutefois, les convergences lors des luttes pour la défense des retraites et contre l’action du gouvernement arc bouté sur la défense du capitalisme, du libéralisme à tout crin et du productivisme nous ont permis de déboucher sur un accord : Haute-Vienne Terre de Gauche ne présentera pas de candidats là où des candidats ADS sortants seront présents, et de même, sur l’ensemble des autres cantons, ADS ne présentera pas de candidats, là où des candidats Haute Vienne Terre de Gauche seront présents. »

 ADS s’était prononcé en décembre pour un soutien réciproque des candidatures émanant de la gauche de transformation sociale et écologique au premier tour dans tous les cantons. Pour le second tour, nous appelions à voter pour le candidat de gauche arrivé en tête. Nous nous prononcions également pour la poursuite du travail engagé au sein de l’exécutif départemental dans le cadre de la majorité de gauche. Cette position reste d’actualité.

ADS appelle d’ores et déjà à la mobilisation de toutes et tous pour confirmer et conforter nos positions en Haute-Vienne, pour sanctionner Sarkozy et battre la droite ; pour rééquilibrer la gauche, pour faire progresser la nécessité d’une autre politique pour la France, rompant avec le libéralisme et le productivisme, une politique de justice, de transformation sociale, écologique et démocratique.

 




Chômage : Plus de 4 millions !

27012011

Le nombre de demandeurs d’emploi en France, incluant ceux ayant une activité réduite, a augmenté en décembre de 32 600 par rapport à novembre à 4,051 millions, soit une hausse de 5,3% sur l’ensemble de l’année 2010, selon le ministère du Travail.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucun emploi) s’est établi à 2,725 millions en France métropolitaine fin décembre 2010, en hausse de 1%, soit 27 100 personnes, par rapport à fin novembre. Sur un an, ce nombre a crû de 3%.

Si le taux de chômage des jeunes est quasiment trois fois plus fort que celui des adultes, c’est parmi les moins de 25 ans que le nombre de demandeurs d’emploi a reculé, alors que plus d’adultes (25-49 ans) et plus de seniors (50 ans et plus) sont au chômage.

Sur fond de reprise faible, le chômage de longue durée s’est accru de près de 20 %. Il touche plus d’un million et demi de personnes. Le nombre des demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de deux ans et moins de trois a augmenté de 38,5 % sur un an et celui des chômeurs de longue durée inscrits depuis trois ans et plus s’est accru de 18,1 %.

Ces piètres résultats n’empêchent pas le ministre du travail, Xavier Bertrand, d’annoncer qu’il va mobiliser tous les acteurs de l‘emploi, notamment sur le plan régional, pour faire en sorte que 2011 soit une année de baisse sensible du chômage”




L’Egypte à son tour en ébullition

26012011

Un calme sans doute précaire ce matin est revenu dans les rues du Caire, au terme d’une journée de manifestations sans précédent contre le président égyptien, Hosni Moubarak, au pouvoir depuis la fin 1981. Précaire car le Mouvement du 6-Avril, à l’initiative des manifestations de mardi, qui ont fait trois morts, a appelé à un deuxième jour de mobilisation alors que le ministère égyptien de l’intérieur a indiqué qu’il ne permettrait aucune nouvelle manifestation.

Sur sa page Facebook, le groupe de militants pro-démocratie appelle les Egyptiens à se rassembler sur la grande place Tahrir, au Caire, où 15 000 personnes, selon des chiffres officiels, avaient déjà manifesté la veille en scandant « le peuple veut le départ du régime ». « Tout le monde doit se rendre sur la place Tahrir pour s’en emparer de nouveau », écrit le groupe sur sa page.

« Continuant ce que nous avons commencé le 25 janvier, nous allons descendre dans la rue pour demander le droit de vivre, la liberté et la dignité », affirme dans un communiqué le Mouvement du 6-Avril, qui appelle à poursuivre la mobilisation « jusqu’à ce que les demandes du peuple égyptien soient satisfaites ».

Dans la nuit de mardi à mercredi, les forces de l’ordre ont fait usage de nombreux tirs de gaz lacrymogènes pour disperser les milliers de manifestants encore présents sur la place, située dans le centre de la capitale et proche de nombreux bâtiments officiels. Outre Le Caire, des défilés ont été organisés dans différentes villes de province, notamment à Alexandrie et Suez, malgré un dispositif policier massif.

Ces manifestations antigouvernementales étaient les plus importantes depuis les émeutes de 1977 provoquées par une hausse du prix du pain. Partout dans le pays, les manifestants ont fait référence à la révolte populaire qui a fait tomber mi-janvier le président tunisien, Zine El Abidine Ben Ali, après vingt-trois ans de règne. « Pain, liberté, dignité », scandaient certains, reprenant les slogans des manifestants tunisiens. « Moubarak dégage ! » criaient d’autres.

Découvrant subitement la prudence… la ministre des affaires étrangères française, Michèle Alliot-Marie, a déclaré « déplorer qu’il y ait des morts, deux parmi les manifestants, un parmi les policiers ». « On doit pouvoir manifester sans pour autant qu’il y ait des violences et encore moins des morts », a-t-elle ajouté. « Il ne s’agit pas pour la France de faire de l’ingérence » mais « nos principes sont des principes de respect de l’Etat de droit, de non-ingérence mais aussi d’appel à ce qu’il y ait toujours plus de démocratie et de liberté dans tous les Etats », a poursuivi la ministre, qui était en Egypte samedi.




Cercle Gramsci : débat sur les « pieds rouges » le 11 février

18012011

Prochain débat du Cercle Gramsci, en collaboration avec Cultures Maghreb Limousin, et le soutien de l’Université de Limoges :

Vendredi 11 février à 20h, salle Blanqui annexe 3 (derrière la Mairie de Limoges)

L’Algérie, après 1962 : l’engagement des « pieds-rouges »

avec Mohamed Harbi, Catherine Simon et Georges Châtain.

Lire la suite… »




Tunisie : Ben Ali, c’est fini !

16012011

La Tunisie a connu depuis vendredi une accélération fantastique de son histoire. Vendredi matin encore, certains s’interrogeaient pour savoir si Ben Ali allait réussir à se maintenir après avoir tout promis la veille à la télévision. Les nouvelles manifestations dans tout le pays ont finalement conduitle dictateur à fuir le pays le soir même pour se réfugier, pour l’instant, en Arabie Saoudite.

Une vidéo intéressante sur la visite de Dominique Strauss-Kahn à Tunis en novembre 2008… 

Lire la suite… »




Stéphane Hessel interdit de séjour à Normale Sup’ !

14012011

L’engagement infatigable de Stéphane Hessel pour une paix juste entre Palestiniens et Israéliens fondée sur le droit international, couplé au succès de l’ouvrage « Indignez-vous », déjà vendu à plus de 750 000 exemplaires, lui valent des attaques virulentes. En voici l’exemple le plus frappant révélé aujourd’hui par Médiapart : Mme Canto-Sperber, la directrice  de l’Ecole Normale Supérieure, a décidé de retirer la réservation de la salle accordée pour la tenue d’une rencontre exceptionnelle avec Stéphane Hessel mardi 18 janvier. Cette conférence s’inscrivait dans la lignée de l’appel qui a reçu les signatures de personnalités politiques et intellectuelles de sensibilités très diverses, et de plus de 10000 citoyens.

Lire la suite… »




Tunisie : Ben Ali promet beaucoup… mais beaucoup restent sceptiques

14012011

Certains milieux de l’opposition tunisienne, réprimée depuis longtemps par le régime du président Ben Ali, ont réagi plutôt positivement au discours du chef de l’Etat promettant de libéraliser le système politique et de renoncer à un nouveau mandat présidentiel mais beaucoup restent encore sceptiques. Dans son discours, Ben Ali a promis de ne pas se présenter à la présidentielle de 2014 pour ne pas consacrer la présidence à vie, de libéraliser l’information et l’accès à internet, qui était censuré, et d’arrêter les tirs contre les manifestants qui ont fait 66 morts en moins d’un mois, selon des défenseurs des droits de l’Homme. Il a également promis de réviser à la baisse les prix de produits de première nécessité comme le lait, le pain et le sucre. Interrogée sur Europe1, la présidente de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), Souhayr Belhassen, qui a confirmé un bilan provisoire de 66 morts lors des émeutes, s’est dit soulagée mais sceptique. Elle insiste en effet sur la crise de confiance des Tunisiens envers leur président et rappelle qu’il a déjà fait par le passé des promesses non tenues. Des manifestants ont d’ailleurs recommencé ce matin à parcourir le centre de Tunis en criant des slogans hostiles à Ben Ali.




Tarnac : simulacre de reconstitution selon les avocats

14012011

L’enquête sur le « groupe de Tarnac » a marqué une étape supplémentaire avec une première reconstitution des dégradations commises sur une ligne TGV à Dhuisy (Seine-et-Marne) dans la nuit du 7 au 8 novembre 2008, qualifiée de « simulacre » par les avocats des mis en examen. « Ce n’était pas une reconstitution, nous avions demandé une reconstitution qui n’a pas eu lieu », a déclaré Me Thierry Levy, l’un des avocats des mis en examen. « C’était un simulacre de reconstitution », a-t-il ajouté à l’issue de cette séance.

Lire la suite… »




Etats-Unis : les exécutions capitales souffrent de la crise !

12012011

Les États-Unis ont moins exécuté en 2010,… en partie à cause d’une rupture de stock dans l’approvisionnement en produits nécessaires pour l’injection létale, mais aussi parce qu’exécuter coûte trop cher en période de crise économique ! Le Death Penalty Information Center a effet indiqué, dans son rapport annuel, que le nombre d’exécutions avait diminué de 12% et que le nombre de nouvelles condamnations était presque à son plus bas niveau depuis que la peine de mort a été rétablie en 1976. Le Texas est en tête avec 17 exécutions sur les 46 qui ont eu lieu en 2010. Il y en avait eu 52 en 2009, moitié moins qu’en 1999.
« Que ce soit à cause du coût élevé de la peine de mort à une époque où il faut réduire les budgets de façon drastique, ou du risque d’exécuter des innocents, ou parce que la justice est partiale, ou toute autre raison, en 2010, le pays s’est éloigné de la peine de mort » a déclaré Richard Dieter, le directeur du Centre et auteur du rapport.
Le rapport précise qu’un autre facteur réduit ou retarde les exécutions : c’est la difficulté à se procurer le sodium thiopental, une des composantes du protocole utilisé dans l’injection létale. Ainsi, des exécutions ont été reportées ou supprimées dans cinq Etats pour cause de rupture de stock. L’Arizona en a importé de Grande-Bretagne, pays où la peine de mort est abolie, mais ce dernier vient de restreindre ses exportations en la matière [en partie grâce à l'action de la Coalition Mondiale contre la peine de mort qui a saisi la Commission Européenne]. En 2010, 114 personnes ont été condamnées à mort aux Etats-Unis, un chiffre parmi les plus bas depuis 1976, date à laquelle la Cour Suprême a autorisé la reprise des exécution. Ce chiffre est 60% inférieur à celui de 1996, année record pour le nombre de condamnations prononcées. Sur le
s 1 234 personnes exécutées depuis 1976, année du rétablissement de la peine de mort, la moitié des exécutions ont eu lieu au Texas et en Virginie.







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA