Fin du bouclier fiscal… allègement de l’ISF : drôle de bricolage

14042011

Il avait été vanté sur tous les tons par Nicolas Sarkozy et ses ministres… Le bouclier fiscal va bien être supprimé. Mais, parallèlement, l’impôt sur la fortune va être allégé (500 000 personnes vont y échapper). Un bricolage très laborieux est élaboré pour faire croire néanmoins qu’on est sur le chemin de la « justice fiscale » et que les recettes de l’Etat n’y perdront rien…

« La réforme est intégralement financée » assure François Baroin au Figaro.fr. « En régime de croisière, l’allégement de l’ISF représentera 900 millions par an – 300 millions pour la suppression de la première tranche, 600 millions pour l’allégement du barème (…) Nous proposerons d’augmenter de 5 points les taux des deux dernières tranches du barème qui toucheraient les héritages de plus de 4 millions d’euros. Nous proposons également de rallonger de six à dix ans le délai de reconstitution de l’abattement pour les donations. Il existe en outre des avantages en fonction de l’âge auquel on fait une donation : avant 70 ans, la réduction était de 50 % ; de 70 à 80 ans, elle était de 30 %. Nous supprimons ces avantages. En revanche, nous ne touchons pas au prélèvement forfaitaire libératoire ni à l’imposition des plus-values ». Le ministre s’engage en revanche à ne pas taxer les gros contrats d’assurance-vie et exclut la création d’une nouvelle tranche supérieure d’impôt sur le revenu….

Cette réforme de la fiscalité du patrimoine devrait être présentée le 11 mai en conseil des ministres et définitivement mise au vote du Parlement avant la mi-juillet.




Forte hausse des prix, note l’INSEE

13042011

Les prix à la consommation ont fortement bondi au mois de mars. La hausse de l’indice INSEE atteint en effet 0,8 % sur un mois (après 0,5 % en février) et sur un an l’inflation atteint la barre des 2 % en rythme annuel. Une première depuis octobre 2008.

Certes, une partie de la hausse est liée à la fin de la période des soldes et aux prix des carburants (3,6 % sur un mois et 17,4 % sur un an). Mais elle ne tient pas compte de la nouvelle hausse du prix du gaz (+ 5 % le 1er avril et + 20 % en un an…). Les statisticiens de l’Insee relèvent également que, à l’exception des transports et de la communication, toutes les catégories de produits enregistrent des hausses de prix. Les prix des produits manufacturés progressent de 1,3 % par rapport à février. Ceux des produits alimentaires ont augmenté de 0,9 % en mars.

Une bien étrange prime de 1 000 €
Le gouvernement souhaiterait également que les entreprises qui versent des dividendes à leurs actionnaires partagent également leur richesse avec leurs salariés. Sous forme d’une prime exceptionnelle « d’au moins 1000 euros », a annoncé aujourd’hui François Baroin… alors que les salariés de Carrefour ont lancé un mouvement de grève le week-end dernier, dénonçant les 6 milliards d’euros versés aux actionnaires tandis qu’on leur propose une augmentation… de 10 € par mois !

Ni Nicolas Sarkozy ni François Baroin ne se sont prononcés sur le caractère obligatoire ou non de la mesure ni sur un calendrier (sauf que la mesure serait présentée en juin). « Les modalités restent à définir », explique le ministre du Budget dans une interview accordée au Figaro.
La diversité des entreprises complique singulièrement la tâche : les PME seront-elles traitées de la même manière que les géants du CAC 40 ? Et quid des salariés dont l’entreprise ne verse pas de dividendes ? Cette « prime » se substituera-t-elle à l’intéressement déjà versé dans certaines entreprises ? Bizarre, bizarre…

 




« Primaires » au PCF : André Chassaigne tousse très fort…

6042011

Le député communiste du Puy-de-Dôme André Chassaigne, candidat à l’investiture du PCF pour la présidentielle a appelé la direction de son parti à dire «clairement» son souhait. Interrogé par l’AFP avant le Conseil national (CN) du PCF qui se réunit vendredi et samedi sur le sujet, A. Chassaigne a déclaré: «si la direction du Parti considère que pour des raisons diverses le candidat qui conviendrait le mieux est Mélenchon, il faut qu’elle le dise avec des arguments» sur «ce qu’apporte une telle candidature» mais aussi sur ses «effets négatifs».

«Il faut mettre cartes sur table» et «ne pas infantiliser les communistes», a-t-il fait valoir. Pour le député du Puy-de-Dôme qui a parcouru plus de 40 départements en cinq mois, «les communistes ne partagent pas certaines prises de positions excessives portées par Jean-Luc Mélenchon». «Ce n’est pas dans notre culture qui est une culture de réflexion», a-t-il ajouté

«On valorise Mélenchon par des artifices» mais «ce qu’il faut c’est de la transparence et du courage politique». «Je ne peux plus supporter les paroles hypocrites qui cherchent à valoriser un candidat sans le dire clairement», a-t-il dit.

Selon l’AFP se référant à «certaines sources», lors du CN, la direction PCF pourrait bien proposer le nom de Mélenchon pour 2012 à condition qu’un accord favorable sur les législatives entre partenaires du Front de gauche soit trouvé.  Puis les communistes discuteront jusqu’au vote de la conférence nationale réunissant les délégués PCF (4-5 juin), avant la décision finale des militants communistes (16-18 juin). Le député du Rhône André Gerin est également candidat. Si Jean-Luc Mélenchon, déjà soutenu par Gauche unitaire (composante du Front de gauche), est choisi par la conférence nationale dans un «processus démocratique» et sans «délégation monolithique des fédérations», André Chassaigne a répété qu’il ne se présenterait pas devant les militants.




Prix du gaz : le gel… après une hausse de 20 % en en an !

1042011

La nouvelle hausse de 5,2 % du tarif du gaz prend effet ce vendredi matin. Mais elle pourrait être la dernière (de l’année…) dans la valse effrénée que connaissent les factures. En six ans, le prix a déjà bondi de 63 %. Et sur les seuls douze derniers mois, la hausse dépasse les 20% %.

La changement du mode de calcul du prix de gaz est également à l’étude, tout comme la hausse programmée des tarifs de l’électricité. Alors qu’EDF devrait savoir très bientôt à quel prix elle devra vendre son énergie nucléaire à ses concurrents, l’opérateur historique réclame une hausse de 5% par an jusqu’en 2015







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA