• Accueil
  • > Archives pour décembre 2011

Désindustrialisation : la France a perdu 100 000 emplois en trois ans

28122011

Près de 900 usines ont été fermées et quelque 100 000 emplois ont été détruits en France au cours des trois dernières années, et 2012 « s’annonce difficile », selon une étude réalisée par l’observatoire Trendeo pour le quotidien Les Echos et publiée ce mercredi.

Selon le journal économique, Trendeo a relevé 880 annonces de fermeture d’un site industriel au cours des trois dernières années, dont 400 sur la seule année 2009 et 200 en 2011. Dans le même temps, 494 créations de sites ont été recensées. « Bilan: la France compte environ 385 usines de moins aujourd’hui qu’au début de 2009″, pointe le journal.

Sur la même période, l’observatoire a relevé 870 décisions d’extensions de sites industriels en France mais aussi 1 170 annonces de réduction d’effectifs. « Au final, entre les postes créés et ceux supprimés, près de 100 000 emplois industriels ont été perdus en France ces trois dernières années », selon le journal, toujours en citant Trendeo. Et 2012 s’annonce très difficile…




Palestine : Salah Hamouri enfin libéré

19122011

Israël a relâché dimanche 550 détenus palestiniens, dont le Franco-Palestinien Salah Hamouri, dans le cadre de la dernière phase d’un échange qui a permis la récente libération du soldat israélien Gilad Shalit. Le principal contingent de prisonniers est arrivé tard dans la soirée à bord d’une dizaine de bus à Ramallah, le siège de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie, tandis qu’un groupe de 41 détenus entrait au même moment dans la bande de Gaza. Plusieurs milliers de proches ont célébré la libération des leurs devant la Mouqata’a à Ramallah, où sont situés les bureaux de la présidence palestinienne. Des scènes de liesse se sont aussi déroulées à Gaza.

Par ailleurs, Salah Hamouri, 26 ans, a été relâché sur la base militaire israélienne d’Atarot, à Jérusalem-Est. Très attendu, il a été accueilli par ses parents avant de retrouver le domicile familial à Jerusalem où l’attendaient proches et sympathisants dans une atmosphère de fête. «Je leur promets que ma libération sera le début de la lutte collective pour notre but commun jusqu’à la liberté de notre peuple et le retour des refugiés palestiniens», a-t-il affirmé dans une interview à l’AFP.

Dans un communiqué, le président de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS), Jean-Claude Lefort, qui a animé son comité de soutien, s’est félicité de sa libération, tout en regrettant qu’elle soit «tardive» et en dénonçant «un procès inique». Né à Jérusalem de mère française et de père palestinien, Salah Hamouri, arrêté le 13 mars 2005, avait été condamné en 2008 par un tribunal militaire israélien pour un «projet d’assassinat» du rabbin Ovadia Yossef, le dirigeant spirituel du parti ultra-orthodoxe Shass. Condamné à sept ans de prison, il a toujours clamé son innocence.




Emplois fictifs : 2 ans avec sursis pour Jacques Chirac

15122011

L’ancien président de la République a été condamné aujourd’hui à deux ans de prison avec sursis dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris. Il est le premier président à être condamné en correctionnelle. Il a été déclaré coupable de « détournement de fonds publics » et « abus de confiance » dans le 1er volet de l’affaire. Ce dernier porte sur 21 emplois rémunérés par la mairie de Paris au début des années 90. Il a également été déclaré coupable de « prise illégale d’intérêt » dans le second volet de l’affaire, qui avait été instruit à Nanterre et portait sur sept postes.

A la sortie du procès, l’un de ses avocats, Me Georges Kiejman, a fait part de sa déception. Il n’a cependant pas manifesté sa volonté de faire appel. Jacques Chirac était poursuivi pour « prise illégale d’intérêt », « abus de confiance » et « détournement de fonds publics » dans cette affaire qui remonte aux années 1990, lorsqu’il était maire de Paris. Seuls deux des neuf autres prévenus ont été relaxés: l’ancien directeur de cabinet Michel Roussin, et Pierre Boué, un proche des milieux sportifs. Les autres prévenus ont été reconnus coupables. Une dispense de peine à été accordée à l’ex-secrétaire général de FO Marc Blondel, les autres écopant de peines comprises entre deux et quatre mois de prison avec sursis.




Journée d’action en demie teinte mais forte combativité chez Madrange

13122011

madrange.jpg
Une mobilisation «moyenne, sans doute pas à la hauteur de nos attentes». Telle était la prédiction du secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, pour la journée d’action qui s’est déroulée ce mardi afin de protester contre le plan d’austérité du gouvernement. Même si plus d’une centaine de rassemblements (et notamment à Limoges – cf photos ci-dessus – où la combativité des Madrange a été remarquée) se sont déroulés à l’appel de cinq syndicats, le mouvement n’a pas atteint le niveau de la mobilisation contre la réforme de retraites, il y a un an.  

«Ce gouvernement nous a imposé des réformes, n’a pas écouté le mouvement majoritaire sur les retraites, n’a pas tenu compte de l’avis des salariés qui pensent désormais que sur ces grands enjeux de société, on ne le fera pas bouger», avance Nadine Prigent, secrétaire confédérale de la CGT. Malgré le fort mécontentement qui est dans l’air actuellement, les syndicats évoquent ainsi une «situation difficile» sur le terrain et font un «constat lucide». «Il y a beaucoup d’inquiétudes et d’attente sociale, les mesures d’austérité sont considérées comme injustes, mais on sent qu’il y a des difficultés à traduire cela dans des mobilisations interprofessionnelles», ajoute Nadine Prigent.

manif.jpg




Législatives 2012 en Limousin : candidatures uniques à gauche du PS

12122011

Lors de son assemblée générale, ADS a donc décidé d’appeler lors des prochaines élections présidentielles à voter pour le candidat d’union du Front de Gauche, Jean-Luc Mélanchon. Depuis cette décision, suite à des rencontres avec les formations du Front de Gauche en Limousin (PCF et PG) et avec leurs alliés au sein de “Terre de gauche” (Alternatifs et NPA), un accord global a pu se faire pour les élections législatives. Comme elles l’ont annoncé ce matin lors d’une conférence de presse, les 5 formations auront donc un candidat commun dans chacune des 6 circonscriptions du Limousin (3 en Haute-Vienne, 2 en Corrèze et 1 en Creuse).




Dominique de Villepin se lance dans la bataille

12122011

En quelques jours, le nombre de candidats au « centre » et à droite pour la prochaine présidentielle s’est fortement accru : après Hervé Morin, Nicolas Dupont-Aignan et François Bayrou, c’est au tour de Dominique de Villepin de se lancer. La course aux parrainages va être sévère… mais combien resteront en lice à l’arrivée ?




Austérité : Deux manifs cette semaine

12122011

Cinq organisations intersyndicales (CGT, CFDT, UNSA, Solidaires et FSU)  appellent pour demain mardi à une journée d’action avec des rassemblements pour dénoncer le nouveau plan de rigueur du gouvernement. A Limoges, le rassemblement est prévu à 10 h 30 Place de la République.

Parallèlement, dix syndicats d’enseignants du second degré prévoient une journée de grève ce jeudi 15 décembre pour protester contre la suppression de 14 000 postes et exiger le retrait du projet de décret sur l’évaluation des personnels enseignants que le ministère veut imposer à la rentrée 2012. Un rassemblement est prévu à 10 h 30 devant le rectorat de Limoges.




Gaz : encore + 4 à 5 % au nouvel an !

12122011

Les étrennes gouvernementales s’annoncent bien : le prix du gaz va augmenter de 4 à 5 % au 1er janvier. La hausse atteint 60 % en six ans ! Une véritable… explosion.




Mumia Abu-Jamal ne sera pas exécuté !

8122011

Grande victoire pour les soutiens de Mumia Abu-Jamal et les abolitionnistes de la peine de mort. Après avoir passé 30 ans dans le couloir de la mort, l’ancien journaliste et militant des Black Panthers ne sera pas exécuté. Les procureurs de Philadelphie ont annoncé, mercredi qu’ils ne demanderont plus la peine de mort à son égard.
Accusé du meurtre d’un policier blanc de Philadelphie en décembre 1981, Mumia Abu-Jamal a toujours clamé son innocence. Cependant, cette annonce ne signifie pas pour Mumia la liberté. La peine de mort a été commuée en prison à perpétuité. Aujourd’hui âgé de 58 ans, il reste incarcéré dans une prison de Pennsylvanie.
Le combat pour sa libération, qui a pris une dimension internationale, n’est donc pas terminé. Ses comités de soutiens, qui se sont développés un peu partout dans le monde, estiment que Mumia Abu-Jamal a été victime d’un système judiciaire raciste.
Cette annonce intervient au moment de la sortie aujourd’hui du documen taire «Toute ma vie en prison» sur grand écran. Celui-ci, réalisé par Marc Evans et William Francome, retrace l’histoire de Mumia Abu-Jamal. Le film a été primé aux festivals du film des Droits de l’homme de Paris et de Genève et au Festival du cinéma noir de Berlin.




Chômage total, inactivité forcée et chômage partiel : 16 % de la population !

1122011

Dans le sillage du chômage, les personnes inactives mais souhaitant travailler (inactivité forcée donc) et le chômage partiel sont en hausse. En incluant ces personnes, selon les calculs de Gecodia, le taux de chômage dépasse 16 % de la population active : Selon l’Insee, on comptabilise en plus des 2,631 millions de chômeurs (au sens du BIT), 843 000 personnes qui sont en dehors du marché du travail (inactives) mais qui souhaiteraient travailler si les conditions le permettaient. Si les chômeurs sont 37 000 de plus par rapport au second trimestre 2011, les personnes en inactivité forcée sont 5 000 de plus. Ce type d’inactivité peut s’expliquer par divers obstacles (transports, garde d’enfant, etc.) ou par le découragement. Or, une personne qui ne cherche plus activement du travail sort des statistiques du chômage au sens du BIT. En incluant ce groupe, le taux de chômage ou d’inactivité forcée est de 11,5 % au troisième trimestre.De plus, les statistiques du BIT ne prennent pas en compte la qualité de l’emploi. Or, le sous-emploi a aussi progressé à cause de l’augmentation des situations de chômage technique (0,4 % de l’emploi contre 0,2 % au deuxième trimestre). En revanche, le temps partiel imposé reste stable à 4,9 % de l’emploi total.
En ajoutant aux chômeurs et aux inactifs souhaitant travailler, les salariés en sous-emploi, le taux de chômage passe donc à 16,2 % soit près de 4,58 millions de personnes selon les données calculées par Gecodia . Superbe réussite, n’est-ce pas !







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA