35 heures : ça cafouille…

30 10 2012

Dans un entretien avec des lecteurs du «Parisien/Aujourd’hui en France» publié ce mardi matin, Jean-Marc Ayrault indique que le retour aux «39 heures payées 39» est un thème qui «fera débat». «Mais pourquoi pas. Il n’y a pas de sujet tabou. Je ne suis pas dogmatique», ajoute-t-il.

Des propos qui ont déclenché aussitôt une vive polémique. Le Premier ministre a du préciser sa pensée sur France Info en début de matinée : «Un lecteur du Parisien me pose cette question. Je dis qu’il n’y pas de sujets tabous. Simplement ce n’est pas le point de vue du gouvernement. Je vous le dis ce matin : «Il n’est pas question de revenir sur les 35 heures parce que ce n’est pas la cause de nos difficultés économiques, il y en a beaucoup d’autres», a-t-il déclaré. «Ce n’est pas un débat qui est relancé. Il y a toujours débat dans la société française, on est dans une démocratie. Est-ce qu’on a le droit de parler de tous les sujets ?», a fait valoir Jean-Marc Ayrault,

«Je vais vous faire une confidence, j’ai rencontré hier (lundi) Louis Gallois», ex-patron de EADS, «qui termine son rapport et me le remettra lundi» prochain, a insisté le Premier ministre, interrogé par France Info. «Eh bien il n’y aura rien dans son rapport concernant les 35 heures». «Il m’a indiqué que ce n’est pas une proposition qu’il fera et en tout état de cause, même s’il l’avait faite, le gouvernement ne l’aurait pas retenue», a dit le Premier ministre.

De son côté, le ministre du Travail, Michel Sapin, a estimé sur RTL qu’il ne fallait «pas supprimer les 35 heures» qui doivent selon lui rester la durée légale du travail de «référence». «Supprimer les 35 heures, c’est supprimer les heures supplémentaires, c’est donc travailler plus pour payer moins», souligne Michel Sapin pour qui «il faut maintenir à 35 heures la durée légale du travail, au-delà ce sont des heures supplémentaires». Les 35 heures «sont la référence», a ajouté le ministre.


Actions

Informations



Une réponse à “35 heures : ça cafouille…”

  1. 30 10 2012
    fred (12:42:39) :

    Il est vrai que si on ne veut pas faire polémique sur un sujet bien précis, le mieux est de ne point en parler! Que ce ne soit pas un sujet tabou ok, mais si il n’y a rien à dire ni à proposer sur ce chapître le mieux encore est de ne rien dire. Maladresse donc! Le Droite ironise, elle peut car être restée 10 ans au pouvoir et avoir maintenu les 35h tout en faisant leur procès, cela s’appelle le grand écart!

Laisser un commentaire




sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA