• Accueil
  • > Actu
  • > Algérie : Hollande condamne la colonisation

Algérie : Hollande condamne la colonisation

21 12 2012

Devant le Parlement algérien, le président français a dénoncé jeudi les « 132 ans » pendant lesquels « l’Algérie a été soumise à un système profondément injuste et brutal. Ce système a un nom : c’est la colonisation ». François Hollande est revenu sur cette période et la guerre de décolonisation en expliquant qu’ »à Sétif, la France a manqué à ses valeurs universelles ». Il évoquait ainsi les massacres d’Algériens (entre 10 000 et 40 000 victimes selon les estimatioins) le 8 mai 1945. Il souhaite « que les historiens aient accès aux archives pour que la vérité puisse être connue de tous », précisant que « la vérité répare et rassemble, alors l’histoire même quand elle est tragique, elle doit être dite ». Un discours très tranché par rapport à l’histoire politique française et notamment, la loi sur la colonisation adoptée sous la présidence Chirac.

François Hollande a insisté sur ces « liens forts » qui unissent les deux pays. Outre la langue qui peut « nous servir de lien », il a rappelé que « sur 900.000 Algériens qui résident à l’étranger, 700.000 vivent en France ». Et d’ajouter : « Tous ces Algériens venus à travers plusieurs générations donner leur force de travail pour faire de la France ce qu’elle est ». A travers la jeunesse, François Hollande défend « la formation, l’éducation ». Selon lui, « c’est le grand message, le rêve français, depuis notre propre révolution ». Il souhaite « que l’on accueille mieux et davantage les étudiants algériens ». Pour cela, il promeut la construction d’ »une maison de l’Algérie à la cité universitaire de Paris pour accueillir des étudiants ».

Sujet récurrent en France, François Hollande a évoqué l’immigration en jugeant que ce « défi commun » reposait sur « la circulation des personnes ». Il souhaite que les cerveaux algériens profitent à l’Algérie et que « les jeunes formés en Algérie (trouvent) du travail ici ». Concernant les demandes visas, sujet également très attendu : « Nous ne devons pas faire de la demande d’un visa un parcours d’obstacles ou, pire encore, une humiliation ». Il conclut tout de même sur le sujet en expliquant que « pour l’intérêt de l’Algérie », il fallait « maîtriser les flux migratoires ».

La crise malienne s’est également invitée dans le discours de François Hollande. « Nous devons affronter ensemble la crise du Sahel, mais les Africains doivent décider souverainement des opérations de soutien au Mali », explique le Président. Il précise : « En même temps que l’effort de négociation politique, la communauté internationale doit montrer sa détermination ».

Après ce discours, François Hollande s’est rendu sur la Place Maurice Audin où il a honoré la mémoire de ce jeune mathématicien communiste mort sous la torture.


Actions

Informations



Une réponse à “Algérie : Hollande condamne la colonisation”

  1. 21 12 2012
    fred (12:58:22) :

    Très belle intervention!!!!!

Laisser un commentaire




sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA