• Accueil
  • > Archives pour décembre 2013

L’hommage à Mandela : ne pas oublier le silence assourdissant de la France à l’époque…

10122013

Depuis l’annonce du décès de Nelson Mandela, les hommages affluent du monde entier. Un hommage unanime qui ressemble à certaines égards à un vrai bal des hypocrites… Savez vous qu’en 1964 quand Mandela a été emprisonné, les autorités françaises, le Président de la République, Charles de Gaulle, en tête, n’ont même pas fait comme les Américains qui ont sollicité « l’indulgence » des tribunaux africains pour le « terroriste » Mandela.

La seule voix qui s’est alors élevée à l’assemblée nationale pour dénoncer cette indignité fut la même que celle qui s’éleva au procès de Nuremberg pour désigner les bourreaux nazis : Marie Claude Vaillant Couturier, députée communiste du Val-de-Marne, revenue d’Auschwitz où elle était déportée politique.

Au même moment, dans les lycées de la région parisienne, la Jeunesse Communiste faisait signer des pétitions exigeant la libération de Nelson Mandela.

13 ans après, en 1977, alors que Valéry Giscard d’Estaing était Président, la France, aux côtés des Etats-Unis et du Royaume Uni, a mis son veto à une résolution de l’ONU demandant l’embargo des ventes d’armes à l’Afrique du Sud.

C’est encore la France, à cette époque qui permis à l’Afrique du Sud, de construire la seule centrale nucléaire d’Afrique… ce qui aboutit à doter ce pays de l’arme nucléaire.







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA