Marcel Rigout : il a su se faire et nous faire honneur

28082014

Notre ami Marcel Rigout, Président fondateur d’ADS est décédé samedi dernier à l’âge de 86 ans. Ses obsèques ont eu lieu mercredi matin avec un hommage public à Pierre-Buffière suivi de l’inhumation au cimetière de Saint-Genest-sur-Roselle.

marcel

Plusieurs centaines de personnes ont pris part à cet hommage dont ses trois compagnons ministres du gouvernement Mauroy de 1981 à 1984, Charles Fiterman, Anicet Le Pors et Jack Ralite. Pour retracer sa vie, ses luttes, c’est Claude Poperen qui prit la parole en premier, avant Pierre Allard, maire de Saint-Junien et Patrick Charles. Puis Alain, fils de Marcel conclut cet hommage avant la diffusion de « Ma France » par Jean Ferrat.

Marcel Rigout nous manquera beaucoup. Le fils de scieur de long, métallo devenu ministre avait su se faire honneur, selon l’expression qu’il affectionnait. Cet homme de conviction savait non seulement écouter mais aussi entendre. Homme d’engagement et homme d’Etat, il était doué d’une rare capacité d’anticipation. Avec lui, réflexions et idées fusaient à chaque rencontre. L’intégrité et l’honnêteté chevillées au corps, Marcel était aussi homme de fidélité.

Engagé tout jeune dans la Résistance, il en avait gardé sa soif de liberté et sa foi dans la capacité de l’être humain à bâtir une société de justice, de transformation sociale, dans un monde de paix.

Depuis cette époque il a tout fait pour faire bouger les lignes dans cette direction, parfois au prix d’injustes invectives. C’est ainsi qu’il créa ADS en 1988.

Comme élu local, au conseil général de la Haute-Vienne, comme député, comme ministre de la Formation professionnelle de 1981 à 1984 dans le gouvernement Mauroy, comme Directeur politique de L’Echo, toujours les mêmes préoccupations, servir, en particulier la jeunesse.







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA