• Accueil
  • > Archives pour décembre 2015

Une nouvelle Espagne en train de naître ?

22122015

Les Indignados qui avaient investi la Puerta del Sol de Madrid en 2011 se sont convertis en millions de voix dans les urnes quatre ans plus tard. Podemos, créé l’année dernière dans la foulée du mouvement des « Indignés », est arrivé troisième des élections législatives espagnoles, dimanche 20 décembre. Le parti emmené par Pablo Iglesias, 37 ans, entre avec fracas aux Cortes Generales, le parlement espagnol, où il disposera de 69 députés.

Avec 20,6% des suffrages, Podemos talonne le Parti socialiste (PSOE) qui, avec 22% des voix et 90 sièges au parlement, n’a jamais obtenu un aussi mauvais résultat. Le Parti populaire (PP) du chef du gouvernement sortant Mariano Rajoy est arrivé en tête avec 28,7% des voix et 123 sièges, mais perd sa majorité absolue. C’est son pire score depuis 1993. Les centristes libéraux de Ciudadanos, autre nouveau parti sur la scène politique nationale, obtiennent 14% des suffrages et 40 députés, une déception par rapport à ce que leur prédisaient les sondages.

« Une nouvelle Espagne est née qui met fin au système de l’alternance » entre le PP et le PSOE, a salué Pablo Iglesias. Le leader de Podemos exige d’ores et déjà une réforme constitutionnelle pour garantir les droits au logement, à la santé et à l’éducation.




Gaston Viens n’est plus

22122015

Tout le monde l’appelait simplement « Gaston »… Notre ami Gaston Viens, ancien maire d’Orly, qui avait cofondé ADS avec Marcel Rigout est décédé à l’âge de 91 ans.

Originaire de Saint-Rémy-de-Provence (né en 1924), fils d’un maraîcher, il est agriculteur. Il adhère au PCF et s’engage dans la Résistance au sein des FTP en 1941 à l’âge de 17 ans. Arrêté en 1943, il est déporté à Buchenwald.

Après la guerre, il est élu membre suppléant du comité central en 1950 et titularisé à ce poste en 1956, avant de le quitter en 1964.

Installé à Orly depuis 1961, il est élu maire de la ville le 21 mars 1965. Deux ans plus tard, le 24 septembre 1967, il accède à la présidence du Conseil général du Val-de-Marne, à la création du département, fonction qu’il exerce jusqu’en 1970. Il reste maire d’Orly jusqu’au 21 mars 2009, soit une longévité exceptionnelle de 44 ans.

En février 1989, il avait été exclu du PCF pour s’être démarqué de la ligne officielle. Il participe alors à la création de l’ADS avec plusieurs anciens membres du PCF dont Marcel Rigout. ADS s’incline devant la mémoire de « Gaston » et présente ses condoléances émues à sa damille et à ses nombreux amis.




Elections régionales : ADS appelle à voter pour la liste d’Alain Rousset

9122015

Suite au premier tour des élections régionales, ADS a fait la déclaration suivante :

« Les résultats du premier tour des élections régionales en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes comme au plan national sont préoccupants.

Bien qu’arrivée en tête avec 30,39% des suffrages, la liste PS-PRG enregistre néanmoins de lourdes pertes par rapport à 2010 : -10% en Haute-Vienne, -9% en Creuse, – 7,4% en Corrèze,… L’alliance de la droite et du centre avec 27,19% ne retrouve pas le niveau de l’UMP et du Modem de 2010. On déplore une nouvelle et forte poussée du Front National (23,23%) qui triple ses voix de 2010.

Le Front de Gauche enregistre un recul qui ne lui permet pas d’atteindre la barre des 5% et de participer au second tour. C’est dans les département limousins qu’il atteint cependant ses meilleurs scores. Le recul est encore plus sévère pour Europe Ecologie – Les Verts qui parvient cependant à rester au-dessus de la barre des 5%. Ce score, 5,6%, lui permet de conclure un accord de fusion avec la liste PS-PRG d’Alain Rousset.

Comme au niveau national, bien qu’en légère régression, l’abstention demeure d’un niveau élevé (49,03% sur la grand région). Elle s’explique sans doute par la déception de nombreux Français, en particulier des jeunes, face à la politique gouvernementale et aux promesses présidentielles non tenues notamment en matière d’emploi. Elle s’explique encore par une réforme territoriale profonde imposée sans concertation.

ADS s’est prononcé contre cette réforme territoriale. On a redécoupé les régions au gré des vents avant même d’en définir les missions. La loi NOTRe conduit à une nouvelle concentration des pouvoirs et à éloigner les prises des décisions des citoyens.

Les résultats du premier tour laissent un scrutin assez ouvert pour le second. Pour ADS, il importe partout de tout mettre en oeuvre pour mettre en échec la droite et l’extrême droite. Rappelons que nous étions lors de la dernière mandature associés à l’exécutif de la Région Limousin dont nous avons partagé les orientations en participant à la mise en oeuvre des politiques régionales. C’est pourquoi, fidèles à tous nos combats, nous appelons clairement à voter au second tour pour la liste d’Alain Rousset qui réunit le PS, le PRG et les Verts. »

De leur côté, les 12 fédérations du PCF de la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes déclarent notamment :

« Le Parti Communiste Français, ses militantes et militants, continueront à se mobiliser pour porter leurs propositions liés au développement économique créateur d’emplois sur les territoires, les services publics, le transport ferroviaire, l’égalité territoriale et la démocratie de proximité, la transition énergétique dans notre grande région. Nous sommes déterminés et disponibles pour construire une véritable gauche anti-austérité dans la région et au-delà, une force qui réponde aux aspirations solidaires, sociales et écologiques toujours présentes. Au deuxième tour nous appelons à dire non à l’austérité qui nourrit la désespérance et à ne laisser aucune chance à la droite et l’extrême-droite de prendre les rênes de la Région. »




Elections régionales : Ne pas se tromper de colère !

4122015

Le premier tour de ces élections régionales a donc lieu ce dimanche. Une pluie de sondages semble indiquer une forte progression du Front National… mais aussi une forte abstention et une part non négligeable d’électeurs qui  n’ont pas encore fait leur choix… à moins qu’ils préfèrent le taire jusqu’au dernier moment. Rien n’est donc fait… Le vote, c’est dimanche… et il y aura sans doute partout un second tour le dimanche suivant.

Mais c’est dès ce dimanche qu’il faut marquer son choix, sans attendre le second tour. S’abstenir serait laisser la voie libre à la droite et à l’extrême droite et placerait sur le bas côté la seule voix déterminée contre l’austérité, celle du Front de Gauche et de ses alliés comme l’ADS en Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes. S’abstenir parce qu’on est déçu des promesses non tenues par le gouvernement, c’est se tromper de colère. Exprimer sa colère, c’est au contraire donner les moyens au Front de Gauche de compter demain. C’est faire le choix d’une République sociale contre les peurs. Un seul bulletin dimanche, sans rature ni panachage, celui ici pour la liste conduite par Olivier Dartigolles, celle de l’Humain d’abord.




Chômage : le plus haut depuis 1997 !

3122015

Ce n’est pas une grande surprise, mais une confirmation. Selon l’INSEE, le taux de chômage, mesuré selon les normes du Bureau international du travail (BIT), a bondi de 0,2 point au troisième trimestre 2015 pour atteindre 10,2% de la population active en France métropolitaine. Avec plus de 2,9 millions de personnes sans emploi, la France affiche désormais son plus haut niveau de chômage depuis le quatrième trimestre 1997. En incluant l’outre-mer, le taux de chômage, toujours au sens du BIT, s’élève à 10,6% de la population active. « La hausse concerne l’ensemble des tranches d’âge, mais plus particulièrement les jeunes », détaillent les experts de l’Insee. De fait, selon les chiffres publiés sur un an, le taux de chômage des 15-24 ans augmente de 0,8 point. Largement plus que pour les seniors (50 ans et plus), dont le taux de chômage progresse de 0,5 point. Seuls les 25-49 ans tirent un peu leur épingle du jeu, avec une hausse de « seulement » 0,1 point sur un an.







sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Le blog de Fabrice FRICHET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA